NOUVELLES
29/09/2012 09:50 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Stephen Harper se souvient de la Série du siècle

Le premier ministre Stephen Harper se souvient précisément où il était le jour du huitième et ultime match de la Série du siècle entre le Canada et l'URSSS. Le 28 septembre 1972, l'Ontarien Paul Henderson avait donné la victoire aux siens 6-5 au Palais des sports Loujniki.

Âgé alors de 13 ans, le jeune Stephen Harper avait suivi la rencontre avec ses camarades dans le gymnase de son école, les enseignants ayant abandonné toute tentative de les garder en classe.

« Je m'en souviens presque comme s'il s'agissait d'une atmosphère en temps de guerre, quelque chose que les Canadiens n'ont pratiquement jamais ressenti depuis, je crois », a déclaré le premier ministre lors d'une cérémonie vendredi soir, à Toronto, à l'occasion du 40e anniversaire de l'événement.

« Durant la Série du siècle, il se produisait beaucoup plus de choses que ce qui se passait sur la glace », a dit Stephen Harper dans un discours rendu public samedi. « De plus en plus, les Canadiens ont commencé à voir plus que de simples matchs de hockey; ils ont vu se confronter différentes conceptions de la société, différents régimes de gouvernement, et cela a suscité bien des émotions », a-t-il poursuivi.

Au-delà du grand sursaut de fierté nationale, le premier ministre voit également dans cette série de huit matchs un début de la détente avec Moscou, « un démantèlement des barrières culturelles et politiques » par l'entremise « de la diplomatie du hockey » pendant les années 1970 et 1980.

Selon le député de Calgary, aucun événement dans l'histoire du sport national n'aura été aussi unificateur au Canada, pas même le but de Sidney Crosby aux Jeux olympiques de Vancouver de 2010.

Paul Henderson, et tous les autres joueurs de l'équipe canadienne qui avait défait les puissants Soviétiques lors de la Série du siècle en 1972, se sont d'ailleurs tous mérités la semaine dernière une étoile sur l'Allée des célébrités canadiennes, devenant ainsi la première équipe à être intronisée à cet endroit.