NOUVELLES
29/09/2012 05:35 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Les protestants défilent paisiblement dans le centre-ville de Belfast

BELFAST, Royaume-Uni - Des milliers de protestants ont défilé pacifiquement à travers le coeur de la capitale de l'Irlande du Nord, samedi, entourés d'une forte présence policière.

Il s'agit de l'un des plus importants défilés de Belfast depuis des années, et la police était sortie en nombre pour éviter des affrontements entre les participants et des membres de la minorité catholique d'Irlande du Nord.

Des protestants favorables à l'union à la Grande-Bretagne ont circulé dans les rues de la ville, vêtus d'uniformes de cérémonie. Les marcheurs ont fait retentir des tambours et ont joué de la musique alors qu'ils franchissaient les neuf kilomètres séparant l'hôtel de Ville de Stormont, le siège du parlement de l'Irlande du Nord.

Ces défilés, bruyants et colorés, remontent au 19e siècle, et représentant une source de friction constante entre les deux principales communautés religieuses de la région. Les «loyalistes» les considèrent comme une expression de leur culture et un témoignage de leur foi. Plusieurs catholiques croient toutefois qu'elles sont agressantes et anti-irlandaises, et les défilés peuvent dégénérer en rixes, particulièrement lorsqu'elles franchissent des zones à forte proportion de catholiques.

Aucun trouble n'a été signalé dans l'immédiat, et les marcheurs ont défilé devant un lieu d'affrontement potentiel — l'église Saint-Patrick près du centre-ville — sans incident.

Pratiquement tous les aspects de ces défilés — du trajet à la musique qui sera interprétée — fait l'objet de tractations et de disputes, et une Commission des défilés a été spécialement créée à des fins de médiation entre les deux parties. Cette commission peut, par exemple, modifier l'itinéraire d'un défilé ou demander que certaines chansons ne soient pas interprétées dans certaines zones de la ville.

Aucune estimation de la foule n'était disponible dans l'immédiat. Ce genre d'événement attire parfois jusqu'à 30 000 personnes.