NOUVELLES
29/09/2012 03:16 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Les Lions veulent rectifier le tir après deux revers à l'étranger

DÉTROIT - Les Lions de Detroit connaissent un début de saison hésitant: un gain in extremis contre les Rams, puis des revers à San Francisco et au Tennessee, incluant 44 points alloués aux Titans.

On s'attend à mieux après les 10 gains de 2011 et la présence en éliminatoires, mais le club doit maintenant porter son attention sur les Vikings (2-1), qui seront en visite au Ford Field ce dimanche.

Les Vikings ont perdu leurs 11 derniers matches contre des rivaux de la section Nord de la Nationale, une séquence qui inclut trois revers à Detroit.

«Il faut être bien meilleurs contre les équipes de notre section», dit le quart Christian Ponder, qui a réussi deux passes de touché dans un gain convaincant de 24-13 contre les 49ers, dimanche dernier.

Ponder s'attire les éloges à sa deuxième saison dans la NFL, ayant complété quatre passes de touché sans subir d'interception, en trois matches.

Les Vikings ont amorcé la saison en étant quelque peu négligés par les observateurs, qui favorisent Green Bay, Chicago et Detroit.

«J'aime que nous soyons sous-estimés parce que quand vous logez un bon coup à la mâchoire, l'adversaire ouvre les yeux», a dit le demi offensif Adrian Peterson, qui a fourni deux touchés au sol cette saison.

Peterson en a surpris plus d'un en étant prêt à jouer dès le premier match, ayant subi une opération majeure au genou gauche en décembre dernier, à la suite de déchirures ligamentaires.

«Moi je n'étais pas surpris, a dit Peterson. C'est l'objectif que je m'étais fixé.»

Les Lions sont d'ailleurs bien conscients de la menace qu'il représente.

«Je ne sais pas si vous pouvez vraiment contenir ce gars-là, a dit l'entraîneur des Lions, Jim Schwartz. Il peut vous faire très mal à chaque course.»

Les Lions seront privés d'un de leurs as pour stopper le jeu au sol, le plaqueur Corey Williams étant à l'écart pour une période indéterminée. Il a dû être opéré au genou à la suite du match contre le Tennessee.

Les Lions devraient pouvoir compter sur le quart Matthew Stafford, qui a dû quitter le dernier match à cause d'une blessure à la hanche droite. Il ne s'est pas entraîné mercredi, mais il était de retour sur le terrain jeudi et se sentait beaucoup mieux.

Stafford totalise trois touchés en 2012, mais il a aussi commis quatre interceptions.