NOUVELLES
29/09/2012 07:22 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

DEC en Gaspésie : incompréhension chez les promoteurs

C'est l'incompréhension la plus totale quant au refus de l'agence de Développement économique du Canada (DEC) de soutenir 9 projets en Gaspésie qui totalisent 16 millions de dollars.

La majorité des projets étaient issus de l'industrie touristique. Les promoteurs sont surpris puisqu'ils avaient obtenu un avis favorable de l'agence.

Christian Audet, de DEC Canada, admet que la grille d'analyse des projets a changé. Les critères de sélection ne sont plus les mêmes. Le ministère ne retient que les projets touristiques qui attirent des clientèles hors Québec et internationales.

Selon Christian Audet, les projets de nature, musée et centre d'interprétation ne font plus partie des priorités ministérielles.

Colère et frustration

Le projet de 643 000 $ pour renouveler les infrastructures du Centre Exploramer de Ste-Anne-des-Monts est l'un des projets refusés.

Pourtant, soutient la directrice générale, Sandra Gauthier, « le tiers de notre clientèle provient de l'extérieur du Québec ». Elle se promet donc de revenir à la charge.

« Ce qui nous restait à établir, c'étaient les modalités des sommes qui nous seraient attribuées, donc oui c'est grave et oui on va se battre. »

Escale Gaspésie confirme que aussi DEC lui a refusé 300 000 $. Une décision illogique, selon le chef d'escale, Stéphane Ste-Croix.

« Si le développement du Saint-Laurent en terme de produit touristique à l'international n'est pas reconnu par le gouvernement du Canada, ben je n'arrive pas à comprendre », a-t-il expliqué.

M. Audet invite les promoteurs insatisfaits à soumettre leurs doléances au service à la clientèle de DEC

D'après le reportage de Sylvie Aubut