NOUVELLES
29/09/2012 02:58 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Angleterre - Manchester United piégé à domicile par Tottenham

Manchester United a été piégé à domicile par une équipe de Tottenham opportuniste, 3 à 2, samedi lors de la 6e journée du Championnat d'Angleterre, et se retrouve distancé de quatre points par le leader Chelsea.

Les "Spurs" ont fait la différence dans la première demi-heure par Vertonghen (2) et Bale (32). Les trois autres buts ont été marqués en l'espace de trois minutes par Nani (51) et Kagawa (53) pour Manchester United, et par Dempsey (52) pour Tottenham.

Malgré une domination écrasante en fin de match et l'apport de Wayne Rooney à partir de la mi-temps, les "Red Devils" n'ont pas échappé à leur deuxième défaite de la saison après celle concédée à Everton lors de la première journée.

Les hommes d'Alex Ferguson ont cruellement manqué de réussite.

Dès la deuxième minute, les Londoniens ont ouvert la marque grâce à un tir de Vertonghen dévié, de la main, par Evans.

Les "Spurs" n'ont eu besoin que d'une seule occasion pour faire passer leur avantage à deux buts grâce à un exploit de Bale. Le Gallois a récupéré la balle à une quarantaine de mètres avant de sprinter jusqu'à l'intérieur de la surface et de battre Lindegaard d'un tir croisé.

Poussé dans les cordes, Alex Ferguson a lancé au retour des vestiaires Wayne Rooney, qui avait repris la compétition en milieu de semaine en Coupe de la Ligue après une blessure à la jambe.

L'entrée de la star a immédiatement porté ses fruits. C'est sur un superbe centre de Rooney que Nani a relancé le suspense en reprenant de volée à bout portant. C'était le début de 120 secondes de folie.

Sur l'action suivante, Tottenham a de nouveau creusé l'écart par l'Américain Dempsey, bien placé pour reprendre un tir de Bale repoussé dans ses pieds par le gardien.

Old Trafford n'a pas eu le temps de désespérer car quelques secondes plus tard, le Japonais Kagawa marquait à son tour de près grâce à un superbe contrôle, sur une ouverture de Van Persie.

MU a alors entamé le siège du but de Friedel, préféré comme attendu au gardien de l'équipe de France Hugo Lloris. Mais les efforts mancuniens ont échoué, soit par manque de réussite, comme sur un coup franc de Rooney (62) puis sur une tête de Carrick (85) repoussés par le poteau et la transversale, soit par maladresse.

Van Persie a ainsi raté une occasion en or en tirant nettement à côté alors qu'il se présentait seul devant le gardien sur le côté gauche de la surface (69).

fbx/sk