NOUVELLES
28/09/2012 08:00 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Les éleveurs albertains aux prises avec la fermeture de XL Foods

La fermeture de l'usine de transformation XL Foods à la suite d'une contamination à l'E. coli pourrait poser problème aux éleveurs de la province, selon le gouvernement albertain.

Le ministre albertain de l'Agriculture, Verlyn Olson, soutient qu'il n'y a pas lieu de paniquer, mais que la suspension des opérations de l'entreprise de transformation de boeuf aura un impact sur le travail des fermiers à court terme.

« Je me tiens loin des spéculations et des blâmes, je crois qu'il reste encore beaucoup de temps pour cela », a affirmé M. Olson. « Je crois que nous devons nous concentrer sur ce qui doit être réglé et faisons-le, il y aura beaucoup de temps pour faire des analyses par après. »

Le ministre de l'Agriculture a ajouté que des programmes provinciaux étaient en place pour aider les éleveurs à traverser cette impasse.

Depuis le 16 septembre dernier, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a lancé au moins sept alertes sur les produits de XL Foods, qui ont conduit au rappel de plus de 250 produits.

Neuf jours entre la découverte et les premières alertes

L'ACIA a découvert une présence anormale de la bactérie E. coli à l'usine de Lakeside, en Alberta le 4 septembre dernier. Le même jour, l'agence recevait un appel de l'agence américaine, qui avait également découvert la bactérie dans les produits de l'entreprise.

Le 13 septembre, l'ACIA a lancé des alertes et l'entreprise a procédé à des rappels de certains produits.

Le délai entre la découverte de la bactérie et les premières alertes a vexé notamment la première ministre Alison Redford, qui a demandé que l'ACIA rende des comptes.

Vendredi, l'ACIA a défendu son travail.

Sylvain Charlebois, professeur et chercheur en distribution et sécurité alimentaire à l'Université de Guelph en Ontario, croit tout de même que le gouvernement canadien s'est amélioré en répondant plus rapidement à cette menace qu'à celle de la listériose il y a quatre ans avec l'entreprise Maple Leaf.