NOUVELLES
28/09/2012 02:39 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Les conservateurs ontariens critiquent le projet de loi sur le gel des salaires

Le Parti progressiste conservateur se montre très critique à l'égard du projet de loi des libéraux sur le gel des salaires dans le secteur public. Ils ne disent pas s'ils comptent ou non voter en faveur.

Les conservateurs ont voté avec les libéraux sur un projet de loi imposant un contrat et des gels de salaires pour la plupart des enseignants de la province.

Ils soutiennent cependant que la législation qui concernerait environ 500 000 employés du secteur public n'est pas assez forte et exempte trop de monde.

Il y aurait par exemple les municipalités, ce qui signifie que la police, les pompiers et les travailleurs des transports publics ne seraient pas concernés par un gel des salaires.

De leur côté, les néo-démocrates ont clairement affirmé qu'ils s'opposeront à cette loi.

Le ministre des Finances, Dwight Duncan, sait que les libéraux ont besoin des votes d'au moins l'un des deux partis d'oppositions pour que la loi soit votée.

Les syndicats du secteur public de l'Ontario ont promis de remettre en cause cette législation devant les tribunaux, disant qu'elle supprime leur droit de grève en autorisant le gouvernement à imposer un contrat.