NOUVELLES
28/09/2012 04:34 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Le chanteur de The Killers a travaillé sa voix avant le nouvel album

NEW YORK, États-Unis - Il est sans conteste un chanteur professionnel, mais le leader de la formation The Killers, Brandon Flowers, jugeait malgré tout qu'il lui serait profitable de prendre des cours de chant avant d'entrer en studio pour enregistrer un nouvel album.

«Cela me semblait la bonne chose à faire», a-t-il dit lors d'une récente entrevue.

«Je voulais être meilleur, et ça m'a juste aidé. Mon professeur de chant connaît mes ambitions et il sait que j'ai déjà un certain style. Nous tentons simplement de perfectionner certains aspects.»

Le chanteur de 31 ans a précisé qu'il ne cherchait cependant pas à «devenir un chanteur d'opéra».

Vêtu d'un veston en cuir, le chanteur rock dégage sur scène une présence que l'on peut comparer à celle de crooners comme Frank Sinatra et Tony Bennett. Et bien que Brandon Flowers considère les deux icônes comme des références, c'est le rockeur glam David Bowie qui trône au sommet de son palmarès des plus importantes influences artistiques.

«Au début, j'étais obsédé par Ziggy Stardust et Hunky Dory. Ce n'est plus le cas. Je ne le sens plus. J'aime encore cette musique, mais j'imagine qu'on change en vieillissant», dit-il.

On remarque que la voix de Brandon Flowers a évolué en écoutant l'album «Battle Born», sorti il y a quelques jours.

Mais selon le principal intéressé, cela n'affecte aucunement le son du groupe, connu pour ses chansons à succès comme «Mr. Brightside» et «When You Were Young».

Le premier extrait de l'album, «Runaways», a seulement réussi à se positionner au 78e rang du palmarès Billboard, qui est dominé par des chansons dance, rap et de l'électro.

«Nous sommes toujours restés fidèles (à notre style), mais nous n'avons jamais caché notre intention d'avoir des chansons qui connaissent un gros succès», explique Brandon Flowers.

«Maintenant, c'est étrange, c'est dur d'être un groupe rock de nos temps. Toutes les stations rock se meurent.»

Le chanteur assure cependant qu'il ne se plaint pas du sort de son groupe, qui a été plutôt favorable.

«Mais je suis triste pour ces jeunes qui aiment le rock 'n' roll et qui peinent à se trouver une niche», signale Brandon Flowers.