NOUVELLES
28/09/2012 10:31 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Côte-Nord : rencontre d'information de Champion Iron Mines

Le vice-président et directeur de projet de Champion Iron Mines, Jean-Luc Chouinard, a rencontré jeudi soir une cinquantaine de citoyens inquiets de Sept-Îles.

La minière qui entend exploiter le gisement de fer Fire Lake North, près de Fermont, a donné un peu plus de détails aux résidents des secteurs Clarke et Val-Marguerite où pourraient se situer ses installations de chargement et de transbordement du minerai.

La minière étudie toujours quatre sites potentiels, dont un derrière le club de camping-caravaning de Val-Marguerite et un autre près des installations du futur quai multi-usagers.

Champion Iron Mines prendra une décision dans environ six semaines, après avoir fait ses études. Jean-Luc Chouinard se veut rassurant sur les impacts du bruit, de la poussière et sur l'eau potable. « On est, explique-t-il, en mesure de répondre à ces inquiétudes. On n'a pas complété nos devoirs, mais c'est bien évident que lorsque les choses seront menées à terme on va avoir analysé tous ces impacts potentiels là. »

À la sortie de la rencontre, Rose-Ange Leblanc, une résidente du secteur Clarke-Val-Marguerite, s'est dite déçue de la présentation de Champion Iron Mines. « Il présente bien sa compagnie, mais dans mon intérêt, il ne m'a pas donné les réponses que je voulais. »

De son côté, le conseiller municipal du secteur Clarke-Val-Marguerite, Gervais Gagné est heureux que la glace soit maintenant brisée entre la minière et les citoyens.

Il se dit surpris de la participation des citoyens à cette première rencontre. « Je pense que c'est démarré. Les gens vont poser des questions, vont se rejoindre. Le représentant de Champion sait maintenant ce qu'il a à faire », ajoute M. Gagné.