NOUVELLES
27/09/2012 04:01 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Les opérations conjointes Otan-armée afghane ont repris "normalement" (Panetta)

Les opérations associant l'Otan et l'armée afghane ont repris "normalement" après avoir été limitées en raison d'une hausse des attaques menées par des hommes portant l'uniforme afghan, a indiqué jeudi le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta.

"La plupart des unités de l'Isaf ont repris normalement leurs missions conjointes à tous les niveaux", a assuré Leon Panetta lors d'une conférence de presse.

Le chef du Pentagone, auprès duquel se tenait également le plus haut gradé américain, le chef d'état-major des armées le général Martin Dempsey, a répété que ces attaques ne remettaient pas en cause le calendrier du transfert de la sécurité aux forces afghanes d'ici la fin 2014, date du retrait des 113.000 soldats de l'Isaf.

"Nous devons prendre et nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection de nos forces. Mais je veux aussi souligner que nous restons pleinement engagés dans notre stratégie de transition pour le contrôle de la sécurité en Afghanistan", a ajouté M. Panetta.

Ni lui ni le général Dempsey n'ont pu dire précisément quel pourcentage d'opérations conjointes avaient repris mais ils ont indiqué que le partenariat était redevenu normal.

La force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) avait annoncé le 18 septembre qu'elle limitait ses opérations conjointes avec les forces afghanes après avoir vu 51 de ses soldats se faire tuer depuis le début de l'année par des policiers ou soldats locaux.

Ces 51 soldats de l'Isaf sont morts dans 35 attaques dites "de l'intérieur", et représentent 20% de l'ensemble des victimes de l'Isaf dans la guerre en Afghanistan, selon le Pentagone.

ddl/are/mdm