NOUVELLES
27/09/2012 03:06 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Le pétrole en nette hausse à New York, moins de craintes sur la zone euro

Les cours du pétrole ont clôturé jeudi en nette hausse, portés par un regain d'optimisme sur la situation dans la zone euro après la présentation du budget espagnol 2013 et par la peur de nouvelles tensions au Moyen-Orient.

Le baril de référence pour livraison en novembre a gagné 1,87 dollar à 91,85 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les courtiers ont réagi "à l'annonce du gouvernement espagnol", selon Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Les coupes dans les dépenses et les mesures d'austérité vont apparemment plus loin que ce à quoi le marché s'attendait. Cela rassure sur le fait que l'Union européenne prend des mesures pour tenter de placer sous contrôle la crise de la dette", a-t-il ajouté.

Parallèlement, les inquiétudes géopolitiques sur la situation au Moyen-Orient "persistent avec l'assemblée générale des Nations Unies cette semaine, notamment avec les discours sur le programme nucléaire iranien", a indiqué M. Lipow.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ainsi demandé jeudi devant l'ONU l'établissement d'une "ligne rouge claire" pour limiter l'enrichissement d'uranium par Téhéran et l'empêcher de se doter de l'arme atomique.

Les cours ont également été soutenus par l'annonce par l'administration américaine mercredi d'une baisse surprise des réserves de brut et de produits raffinés aux Etats-Unis.

"Des rumeurs selon lesquelles la Chine va intervenir" pour soutenir l'économie après la publication de données décevantes ont aussi influencé le marché, selon Phil Flynn, de Prices Future Group.

jum/sl/bdx