NOUVELLES
26/09/2012 02:26 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Rajoy salue "la majorité qui ne manifeste pas" après les violences à Madrid

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a salué mercredi en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York "la majorité" de ses compatriotes "qui ne manifeste pas", au lendemain de violentes manifestations qui ont fait plus de 60 blessés à Madrid.

"Permettez-moi ici à New York de saluer la majorité des Espagnols qui ne manifeste pas, dont on ne parle pas en une des journaux et qui ne font pas l'ouverture des journaux télévisés", a déclaré M. Rajoy lors d'une conférence du Conseil des Amériques organisée en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

"Cela représente l'immense majorité des 47 millions d'Espagnols qui vivent dans le pays. (...) Cette immense majorité travaille, quand elle le peut, et donne le meilleur d'elle-même", a-t-il poursuivi.

Des affrontements ont éclaté mardi soir à Madrid entre policiers et manifestants du mouvement des indignés qui protestaient contre la crise et les mesures de rigueur draconiennes imposées par le gouvernement de droite.

Plus de 60 personnes, dont 27 policiers, ont été blessées. Vingt-six interpellations ont eu lieu.

Mariano Rajoy a par ailleurs demandé à ses compatriotes "d'être à la hauteur" des circonstances et de ne pas "compromettre, à cause d'intérêts de court terme, la grandeur de comportement" du reste des citoyens espagnols.

"Nous savons ce que nous devons faire", a-t-il poursuivi, évoquant la situation économique et financière de l'Espagne. "Cela implique beaucoup de sacrifices, répartis --c'est ce que nous voulons-- entre toutes les composantes de la société espagnole".

"Nous surmonterons cette crise comme nous en avons surmonté d'autres dans le passé", a-t-il assuré.

mar/mdm/are