NOUVELLES
26/09/2012 10:52 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Ban exhorte la communauté internationale à ne pas abandonner le Sahel

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a exhorté mercredi la communauté internationale à "ne pas abandonner le Sahel", tout en estimant qu'une réponse militaire pour libérer le nord du Mali devait être considérée avec une "extrême prudence".

"A la communauté internationale, je dis que la région du Sahel a besoin de votre attention. Ne l'abandonnez pas pour le regretter ensuite", a déclaré M. Ban en ouvrant une réunion de haut niveau consacrée à la crise dans cette région, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

"Toute solution militaire pour résoudre la crise sécuritaire dans le nord du Mali devrait être envisagée avec une extrême prudence. Elle pourrait avoir de graves conséquences humanitaires", a par ailleurs averti M. Ban, récemment saisi par Bamako d'une demande de résolution autorisant une intervention militaire africaine.

Les huit pays de la région du Sahel sont touchés par une crise alimentaire et sécuritaire sans précédent qui menace 4,6 millions de personnes, jugées à risque d'insécurité alimentaire selon le dernier rapport de l'agence humanitaire de l'ONU Ocha. En outre, près de 400.000 personnes ont fui le nord du Mali depuis que la région est tombée sous la coupe de groupes islamistes extrémistes en avril 2011.

cf/lor