NOUVELLES
25/09/2012 04:13 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Tentative d'assassinat d'un dirigeant rebelle syrien (porte-parole ASL)

Un dirigeant rebelle en Syrie, le colonel Kassem Saadeddine, est sorti indemne d'une tentative d'assassinat par les forces pro-régime, a affirmé mardi à l'AFP un responsable de la communication au sein de l'armée insurgée.

Le colonel Kassem Saadeddine est le porte-parole officiel de l'Armée syrienne libre (ASL) à l'intérieur du pays et le dirigeant militaire rebelle de la région de Homs (centre).

"Le convoi du colonel Saadeddine est tombé après minuit dans une embuscade des chabbihas (miliciens pro-régime) à Salmiyé, dans la province de Hama", dans le centre de la Syrie, a affirmé Fahd al-Masri, responsable de la communication au sein de l'ASL.

"Une grande bataille a éclaté et des chabbihas ont été tués. Le colonel a été sauvé", a ajouté M. Masri.

Il a précisé que l'embuscade a été tendue au retour du colonel Saadeddine d'Alep (nord), deuxième ville du pays et enjeu central du conflit, où il avait rencontré le dirigeant rebelle de la région, le colonel Abdel Jabbar al-Oqaidi.

Il n'est pas possible de vérifier ces déclarations de manière indépendante en raison des fortes restrictions au déplacement des médias étrangers imposées par le régime depuis le début du conflit il y a 18 mois.

La rébellion syrienne qui combat le régime de Bachar al-Assad a annoncé samedi le transfert de son commandement central de la Turquie, où il est installé depuis plus d'un an, vers la Syrie.

Le colonel Saadeddine est basé en Syrie depuis le début de la révolte à la mi-mars 2011.

ram/sw