NOUVELLES
25/09/2012 09:19 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

Rio Tinto Alcan : diminution du nombre de cadres à prévoir

Les fluctuations du prix des métaux incitent Rio Tinto Alcan à mettre en place un programme de révision de ses opérations afin de diminuer les coûts de production.

Ainsi, la multinationale prévoit diminuer le nombre d'employés-cadres dans ses installations au cours des 18 prochains mois.

Les mesures de restriction budgétaire touchent l'ensemble du groupe Rio Tinto à travers le monde.

La porte-parole de Rio Tinto Alcan, Claudine Gagnon, confirme que pour atteindre les objectifs fixés Rio Tinto, la division aluminium pourrait, entre autres, revoir certaines façons de fonctionner, procéder à des mises à la retraite ainsi qu'à des mises à pied.

« Le marché de l'aluminium en particulier vit une période qui est très volatile, indique Mme Gagnon. Nous, en tant qu'entreprise responsable, on doit évaluer activement tous les moyens qu'on peut pour réduire nos coûts. »

Des rumeurs qui circulent font état d'une réduction de près de 20 %, mais la porte-parole de Rio Tinto Alcan refuse de préciser l'ampleur des réductions de personnel-cadre.

Le programme de révision des opérations ne toucherait aucun employé syndiqué.

Réaction syndicale

Le président du Syndicat des travailleurs de l'aluminium d'Alma (STAA-Métallos), Marc Maltais, n'est pas surpris de la mise en place du programme de révision des opérations.

« Il y a 224 cadres pour même pas 800 travailleurs. On trouvait que c'était un ratio élevé, affirme M. Maltais. Même s'il s'agit de postes-cadres, ce sont de bons emplois pour notre région. On ne peut pas se réjouir d'une nouvelle comme celle-là. »