NOUVELLES
25/09/2012 12:20 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

On nage en pleine controverse

Les Seahawks ont remporté une victoire de 14-12 des plus controversées sur les Packers de Green Bay, lundi soir, à Seattle.

La fin du match a donné lieu à une confusion totale qui va relancer à coup sûr le débat sur la crédibilité de la NFL à l'heure des arbitres de remplacement.

La première demie a donné lieu à du jeu défensif et à ce jeu, les Seahawks ont dominé en réussissant huit sacs du quart, quatre par Chris Clemons et deux chacun par Bruce Irvin, un choix de 1er tour, et Brandon Mebane.

En réalité, les défenseurs ont constamment poursuivi Aaron Rodgers et l'ont atteint beaucoup plus souvent que les huits sacs.

Seattle a inscrit l'unique touché de la demie lorsque Russell Wilson, qui fait à peine 1,80 m (5'11''), a réussi une passe de 41 verges à Golden Tate.

Les Packers sont revenus plus forts en deuxième demie. Des placements de 29 et 40 verges de Mason Crosby ont rétréci l'écart à 7-6. Puis, à 8 min 44 sec au 4e quart, Cedric Benson a traversé la ligne des buts depuis la ligne d'une verge et Green Bay prenait l'avance 12-7. La transformation de deux points fut ratée.

Avec moins de 6 minutes à jouer, les Seahawks ont cogné à la porte des buts, mais Wilson n'a pu compléter une passe à Sidney Rice sur un 4e jeu et trois verges à franchir.

Seattle est revenu à la charge en fin de rencontre et sur le tout dernier jeu, Wilson a lancé une passe désespérée dans la zone des buts. M.D. Jennings des Packers a clairement intercepté la passe, mais un arbitre de remplacement a accordé le touché à Golden Tate, après que celui-ci eut arraché le ballon des bras de Jennings, qui le contrôlait sur sa poitrine. Pendant ce temps, l'autre arbitre, tout juste à côté, signalait le jeu avorté!

On est allé à la reprise et après consultation de la vidéo, l'arbitre Wayne Elliott a annoncé que la décision était maintenue.

Il y a eu un délai de 10 minutes avant le point après le touché, les deux équipes ayant quitté le terrain... de même que les arbitres!

Une victoire de 14-12 controversée qui devrait entraîner des critiques encore plus sévères sur le travail des officiels de remplacement.