NOUVELLES
25/09/2012 12:25 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Les Seahawks l'emportent de façon très controversée contre les Packers

SEATTLE - Dans un dénouement controversé, Russell Wilson a complété une passe de touché de 24 verges à Golden Tate lors du dernier jeu du match, lundi, permettant aux Seahawks de Seattle de battre les Packers de Green Bay 14-12.

Chassé de la pochette protectrice, Wilson a lancé le ballon dans la zone des buts en toute fin de match. Tate a d'abord poussé Sam Shields, puis il a lutté avec M.D. Jennings pour la possession du ballon. La reprise indiquait clairement que ce dernier a réussi l'interception, mais on a appelé un touché et après consultation de la vidéo, l'arbitre Wayne Elliott a annoncé que la décision était maintenue.

Il y a eu un délai de 10 minutes avant le point après le touché, les deux équipes ayant quitté le terrain. La décision finale alimentera encore plus la grogne face au travail des officiels de remplacement, qui avait déjà pris de l'ampleur pendant le week-end.

Avec deux minutes à disputer, Seattle (2-1) n'a pas réussi à convertir un quatrième essai à la ligne de sept des Packers (1-2), ce qui semblait mettre fin au débat.

Les Packers ont évité le désastre quand John Kuhn a échappé le ballon lors du jeu suivant, le centre Jeff Saturday le récupérant. La défense des Seahawks s'est toutefois imposée et les Packers ont dégagé de leur ligne de 4, avec 57 secondes à écouler.

Le botté de 41 verges a placé les Seahawks à la ligne de 46 des Packers, avec 46 secondes au cadran.

Wilson a rejoint Sidney Rice sur 22 verges puis il a tenté une connexion payante avec Tate mais le ballon a été rabattu, avec 18 secondes à jouer. Wilson a manqué de précision sur une passe lors du deuxième essai, six secondes plus tard, puis il a raté une autre passe en direction de Tate.

Wilson a reçu la dernière remise avec huit secondes à disputer. Il a semblé chercher Rice du côté droit de la zone des buts, mais est parti vers sa gauche et a lobbé une passe vers Tate, couvert de près par trois Packers. Au terme de la séquence, les Seahawks ont célébré tout de suite, tandis que les Packers plaidaient leur cause aux officiels.

L'annonce d'Elliott a semé la frénésie au CenturyLink Field, mais la confusion a duré jusqu'au point après le touché.

Aaron Rodgers a été victime de huit sacs, tous en première demie. Il a complété 26 passes sur 29, pour 223 verges.

Wilson a réussi 10 passes sur 21 pour 130 verges, incluant deux passes de touché.