NOUVELLES
12/09/2012 09:10 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Principales attaques contre des missions diplomatiques américaines

Voici un rappel des principales attaques contre des missions diplomatiques américaines dans le monde depuis 1976, après la mort de l'ambassadeur américain mardi à Benghazi dans l'est de la Libye.

- Juin 1976: LIBAN - L'ambassadeur américain Francis Melloy, l'attaché économique et le chauffeur de l'ambassade sont enlevés puis assassinés.

- 14 fév 1979: AFGHANISTAN - L'ambassadeur américain en Afghanistan Adolph Dubs est tué dans l'assaut donné par les forces gouvernementales pour le libérer après son enlèvement à Kaboul par des islamistes.

- 18 avr 1983: LIBAN - L'explosion d'une voiture piégée détruit presque entièrement l'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth, tuant 63 personnes dont 17 Américains.

- 20 sept 1984: LIBAN - Une voiture piégée explose devant une annexe de l'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth faisant 24 morts et blessant légèrement les ambassadeurs américain et britannique.

- 7 août 1998: KENYA/TANZANIE - Deux attentats contre les ambassades des Etats-Unis au Kenya et en Tanzanie font au total 224 morts et plus de 5.000 blessés dont 12 Américains à Nairobi.

- 29 jan 2005: IRAK - Deux Américains sont tués dans une attaque à la roquette contre l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad.

- 2 mars 2006: PAKISTAN - Un attentat suicide à la voiture piégée fait cinq morts, dont un diplomate américain, près du consulat à Karachi, à deux jours d'une visite du président George W.Bush.

- 17 sept 2008: YEMEN - Un attentat contre l'ambassade américaine à Sanaa fait 16 morts dont une ressortissante américaine.

- 3 sept 2012: PAKISTAN - Un attentat suicide à la voiture piégée ciblant des diplomates américains à Peshawar (nord-ouest) fait deux morts et plusieurs blessés dont deux Américains.

- 11 sept 2012: LIBYE - L'ambassadeur des Etats-Unis, Chris Stevens, et trois fonctionnaires américains sont tués dans l'attaque du consulat américain à Benghazi par des manifestants armés, notamment de roquettes, qui protestaient contre un film jugé insultant pour l'islam.

Par ailleurs, le 4 novembre 1979, une soixantaine de personnes, dont des diplomates, ont été retenues en otages à l'ambassade américaine à Téhéran pendant 444 jours, provoquant la rupture des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et l'Iran.

kd/bc/tp