NOUVELLES
10/09/2012 10:15 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Wall Street ouvre en baisse, prudente avant une réunion de la Fed

Wall Street a ouvert en baisse lundi, les courtiers restant prudents avant la tenue d'une réunion de la Banque centrale américaine (Fed) mercredi et jeudi: le Dow Jones cédait 0,22% et le Nasdaq 0,27%.

Vers 13H45 GMT, l'indice Dow Jones Industrial Average perdait 29,49 points, à 13.277,15 points et le Nasdaq 8,44 points à 3.127,98 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 lâchait 0,15% (-2,20 points) à 1.435,72 points.

La Bourse de New York avait terminé vendredi à un niveau record depuis fin 2007, les investisseurs consolidant les gains enregistrés la veille grâce à l'annonce de mesures de la Banque centrale européenne et espérant une action similaire de la part de son homologue américaine: le Dow Jones avait pris 0,11% à 13.306,64 points et le Nasdaq 0,02% à 3.136,42 points.

Les marchés financiers aux Etats-Unis "évoluent légèrement en baisse par prudence avant la conclusion jeudi des deux jours de réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale" américaine, ont noté les analystes de Charles Schwab.

Selon eux, "le rapport décevant sur l'emploi (aux Etats-Unis) vendredi a stimulé les attentes d'une annonce par la banque centrale de mesures de soutien supplémentaires".

"Il faut maintenant voir si la perspective économique devient tellement mauvaise qu'elle puisse stimuler les marchés des actions cette semaine", a noté Dick Green de Briefing.com, relevant que plus les données étaient inquiétantes, plus les investisseurs tablaient sur une intervention des banques centrales.

Les marchés "étaient aussi tournés vers l'Europe avant la tenue des élections au Pays-Bas" et la décision de la Cour constitutionnelle allemande sur la légalité du fond permanent d'aide de la région mercredi, ont souligné les analystes de Wells Fargo.

L'institution de Karlsruhe, qui examine depuis le 10 juillet six plaintes visant à bloquer la ratification du mécanisme européen de stabilité (MES) et du pacte budgétaire, dira si le président de la République, Joachim Gauck, peut signer les textes de loi déjà adoptés par le Parlement, qui dotent la zone euro de ces nouveaux outils.

Le marché obligataire baissait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans progressait à 1,666% contre 1,661% vendredi et celui à 30 ans à 2,836% contre 2,826%.

jum/sl/are