NOUVELLES
10/09/2012 01:46 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Violent feu de forêt en C.-B.: les personnes évacuées rentrent à la maison

PEACHLAND, C.-B. - Un peu plus que les deux-tiers des 1500 résidants évacués lors d'un violent incendie de forêt survenu jeudi à Peachland, en Colombie-Britannique, ont pu réintégrer leurs maisons, lundi.

Le district régional a annoncé que 1100 personnes ont reçu l'autorisation qu'elles attendaient pour rentrer chez elles. Au total, environ 1500 résidants de la ville avaient dû évacuer leurs résidences rapidement, dimanche, en raison d'un violent incendie de forêt.

L'ordre d'évacuation est maintenu pour 400 personnes, qui devront passer une nuit de plus à l'hôtel, chez des amis ou chez la famille.

L'incendie s'est déclenché vers 15 h dimanche, et il a progressé si rapidement que les habitants n'ont eu que peu de temps pour prendre la fuite.

La chute d'un millimètre de pluie et des vents moins violents pendant la nuit de dimanche a ensuite offert un peu de répit aux pompiers, qui ont travaillé sans relâche pour contenir les flammes. Des hélicoptères circulaient au-dessus du brasier, tôt lundi, pour larguer de l'eau sur les foyers névralgiques, a indiqué l'agent d'information Kevin Skrepnek. L'incendie s'étendait cette journée-là sur environ deux kilomètres carrés, et les autorités ont indiqué en matinée que la moitié des flammes étaient contenues.

Les prochains jours devraient amener du temps chaud et ensoleillé, mais les services d'incendie soulignent que les vents ne devraient pas être forts, ce qui devrait leur faciliter la tâche.