Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ralentissement marqué des exportations chinoises

Le commerce international nuit de plus en plus à la croissance économique chinoise. En août, les exportations et les importations du pays ont été moins soutenues.

Le mois dernier, les exportations internationales de marchandises ont progressé d'à peine 2,7 % comparativement à août 2011, à 178 milliards de dollars. Les importations ont reculé de 2,6 %, à 151 milliards de dollars, surtout en raison d'une baisse des prix des matières premières.

L'excédent commercial a donc augmenté pour atteindre 26,7 milliards de dollars en août. Toutefois, la progression du solde du commerce international a nettement ralenti depuis un an surtout en raison des difficultés de l'Europe, le premier débouché des exportateurs chinois. La demande intérieure n'arrive pas à compenser cette faiblesse de l'économie chinoise.

Sur les huit premiers mois de l'année, l'expansion du commerce extérieur a été limitée à 6,2 %, selon les douanes chinoises, avec des exportations et des importations en hausse de respectivement 7,1 % et 5,1 %. En 2011, les exportations chinoises avaient progressé de 20,3 % et les importations de 24,9 %.

Dimanche, Pékin révélait que la production industrielle du pays a enregistré en août sa plus faible croissance en plus de trois ans, à 8,9 %.

Au deuxième trimestre, la croissance du produit intérieur brut a été limitée à 7,6 %, sa plus faible performance depuis 2009.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.