NOUVELLES
09/09/2012 11:47 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

Tour d'Espagne: Contador devance Valverde, Rodriguez et décroche le titre

MADRID - L'Espagnol Alberto Contador (SaxoBank) a remporté dimanche le Tour d'Espagne, devançant au cumulatif ses compatriotes Alejandro Valverde (Movistar) et Joaquin Rodriguez (Katusha).

Le Britannique Christopher Froome (Sky), qui s'était classé deuxième du Tour de France en juillet, n'a jamais été en mesure d'inquiéter Contador et termine au pied du podium.

Rodriguez a longtemps porté le maillot rouge de meneur. Mais il a craqué mercredi dernier lors de la 17e étape entre Santander et Fuente Dé, où Contador a fait coup double en s'emparant de la victoire d'étape et de la tête du classement général.

Contador avait déjà gagné le Tour d'Espagne en 2008. Il succède au palmarès à son compatriote Juan José Cobo Acebo. Il s'agit ducinquième Tour majeur remporté par 'El Pistolero' après la Grande Boucle en 2007 et 2009 et le Tour d'Italie en 2008.

«À cause des événements qui ont précédé cette compétition, cette victoire m'est très spéciale et je dois remercier tout le monde qui m'a aidé parce que je n'ai pas couru pendant très longtemps et que les choses étaient très compliquées, a dit Contador. En pensant à ça, il y a beaucoup d'émotions qui vibrent en moi et que je ne peux décrire. C'est un poids de moins sur mes épaules.»

L'Espagnol décroche ainsi son premier titre depuis sa suspension de deux ans pour un contrôle positif au clenbutérol lors du Tour de France 2010. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait en conséquence déchu Contador de ses titres du Tour de France 2010 et du Giro 2011. Il avait effectué son retour à la compétition le mois dernier en participant au Tour du Benelux, où il s'était classé quatrième.

L'Allemand John Degenkolb (Argos-Shimano) s'est imposé dimanche au sprint lors de la 21e et dernière étape entre Cercedilla et Madrid (115km) en 2:44,57 pour savourer son cinquième succès sur ce Tour d'Espagne.

«L'équipe et moi avons marqué l'histoire à cette Vuelta, et en conséquence nous sommes satisfaits», a commenté Degenkolb.