NOUVELLES
09/09/2012 09:23 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

Épidémie d'Ebola en RDC: une plus grande sensibilisation s'impose

GOMA, République Démocratique Du Congo - Les autorités sanitaires de la portion orientale de la République démocratique du Congo (RDC) soutiennent que l'épidémie du virus Ebola est notamment favorisée par une pratique traditionnelle locale consistant à laver les dépouilles avant leur inhumation.

Quinze personnes ont perdu la vie depuis le début de l'épidémie, qui s'est déclarée à la mi-août.

Des spécialistes médicaux estiment qu'une importante campagne de sensibilisation s'impose afin d'encourager les gens à faire preuve d'une extrême prudence au moment de laver les corps des victimes du virus Ebola avant l'inhumation.

La maladie se transmet entre humains par contact direct avec le sang et les sécrétions, incluant la sueur.

Bien qu'il s'agisse d'une neuvième épidémie d'Ebola à sévir en RDC, c'est la première fois qu'une telle situation se produit dans le district du Haut-Uélé, situé au nord-est de la RDC.

Le virus Ebola est incurable et mortel dans 40 à 90 pour cent des cas. Il cause notamment de graves hémorragies internes.