NOUVELLES
09/09/2012 08:46 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

Mali: un leader d'AQMI tué dans un accident de voiture

BAMAKO, Mali - L'un des dirigeants du chapitre nord-africain d'Al-Qaïda, AQMI, a été tué dans un accident de la route, a confirmé le porte-parole d'un autre groupe islamiste radical.

Nabil Makhloufi, aussi connu sous le nom de Nabil Alqama, a perdu la vie dimanche près de la ville malienne de Gao, a indiqué Sanda Abou Mohamed, porte-parole du groupe islamiste armé Ansar Dine, qui a pris le contrôle du nord du Mali en avril.

D'origine algérienne, Nabil Makhloufi a longtemps fait partie de l'organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Il avait été nommé «émir du Sahara» l'an dernier et il était en charge des opérations dans la portion méridionale du territoire contrôlé par AQMI, incluant au Mali.

Nabil Makhloufi était un proche d'Abou Zeid, le redouté dirigeant de l'une des brigades les plus violentes d'AQMI. Abou Zeid est responsable des meurtres d'au moins deux otages européens, et on le soupçonne de retenir captifs quatre citoyens français enlevés au Niger il y a deux ans.