NOUVELLES
09/09/2012 10:48 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

Le Canada et la Chine signent un accord sur les investissements

Le Canada et la Chine ont signé dimanche un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) en marge du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) à Vladivostok en Russie.

"Cet accord avec la Chine renforcera la protection des Canadiens qui investissent en Chine et contribuera à la création d'emplois et à la croissance économique au Canada", a déclaré le Premier ministre canadien Stephen Harper, témoin avec le président chinois Hu Jintao de cette signature.

"Notre gouvernement est résolu à créer les conditions qui permettront aux entreprises canadiennes de faire face à la concurrence internationale", a assuré M. Harper.

Un APIE est un traité bilatéral qui offre une protection contre des pratiques discriminatoires et arbitraires.

"Le volume d'investissements directs chinois au Canada a atteint près de 10,7 milliards de dollars américains à la fin de 2011", tandis que les investissements canadiens en Chine ont atteint 8,3 milliards de dollars, a révélé une étude officielle sur les "complémentarités économiques" du Canada et de la Chine publiée mi-août.

"Les gouvernements canadien et chinois devraient poursuivre l'approfondissement et le raffermissement de leurs liens bilatéraux en matière de commerce et d'investissement en mettant en oeuvre des instruments bilatéraux appropriés", a prôné l'étude qui avait débuté à l'issue de la rencontre entre M. Harper et M. Jintao en juin 2010 au Canada.

Les entreprises chinoises souhaitent investir au Canada, notamment dans le secteur minier et l'extraction de pétrole et de gaz.

Depuis 2006, Ottawa a conclu ou mis en vigueur des APIE avec 12 pays.

Le sommet de l'Apec, qui regroupe 21 nations de la façade Pacifique, s'est achevé dimanche.

amch/bdx