NOUVELLES
09/09/2012 07:30 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

Cutler et Forte dominent et aident les Bears à gâcher les débuts de Luck

CHICAGO - Jay Cutler et Brandon Marshall n'avaient pas l'intention de laisser Andrew Luck leur voler la vedette à leur premier match tous ensemble.

Cutler a amassé 333 verges aériennes et effectué deux passes de touché, Marshall a capté neuf passes pour 119 verges et un majeur, dimanche, et les Bears de Chicago ont gâché les débuts de Luck en battant les Colts d'Indianapolis 41-21.

«Nous avons les bons gars, a déclaré Marshall. Nous avons les pièces du casse-tête. Nous avons les entraîneurs.»

Matt Forte a cumulé 80 verges au sol et marqué un touché par la course. Le petit nouveau Michael Bush a ajouté deux majeurs au sol et la défensive des Bears (1-0) s'est occupée du reste, réussissant à contrer Luck.

Il avait réussi 23 de ses 45 tentatives de passe pour 309 verges et une passe de touché de quatre verges en direction de Donnie Avery en début de quatrième quart.

Mais Luck a été intercepté à trois reprises — dont deux fois par Tim Jennings — dans un match en dents de scie pour la recrue qui aura de grosses pointures à chausser cette saison.

«Il y a beaucoup de positif et beaucoup de négatif, nous allons tenter d'apprendre de cette rencontre, a indiqué Luck. Je suis très déçu de ce qui s'est produit, mais je vais m'y faire.»

Tout ce qu'il doit faire c'est prouver aux Colts (0-1) qu'ils ont eu raison de le sélectionner au tout premier rang du dernier repêchage dans la NFL et de laisser partir Peyton Manning après qu'il eut raté la dernière saison en raison d'une blessure au cou.

Reggie Wayne, une des anciennes cibles préférées de Manning, a capté neuf passes pour 135 verges. Mais c'était un résultat familier pour une équipe qui n'a remporté que deux matchs la saison dernière.

Les Bears ont de leur côté des attentes très élevées pour la saison, eux qui ont enregistré leur plus haut total de points en un match dimanche pour la première fois depuis le 4 octobre 2009, alors qu'ils en avaient inscrits 48 dans un gain contre les Lions de Detroit.

Le nouveau directeur général Phil Emery a revampé sa formation en plus de réunir Cutler avec son ami Marshall en concluant une transaction importante avec Miami.

«La chimie qu'il y a entre Cutler et Marshall a bien parue aujourd'hui», a déclaré l'entraîneur des Colts, Chuck Pagano.

Cutler a croit que Marshall a profité des nombreuses opportunités qu'il a eues de réaliser des jeux importants.

«Je crois que les Colts l'ont sous-estimé, a affirmé Cutler. Ils l'ont laissé réaliser les jeux qu'il voulait. Ils voulaient nous empêcher de courir, mais nous y sommes allé par la passe.»