NOUVELLES
08/09/2012 02:21 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST

Trois arrestations après l'agression d'un Palestinien à Jérusalem-Ouest (police)

La police israélienne a arrêté samedi trois adolescents juifs suspectés d'avoir agressé mercredi un jeune Palestinien originaire de Jérusalem-Est dans un quartier juif de la Ville sainte, a-t-on appris de source policière israélienne.

"Trois adolescents juifs suspectés d'avoir attaqué un Palestinien ont été arrêtés", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police Louba Samri, ajoutant qu'"ils ont reconnu l'avoir attaqué et ont dit qu'ils avaient agi ainsi car ils pensaient qu'il essayait d'abuser d'une jeune fille juive".

La victime, Ibrahim Abou Taa, un employé d'hôtel de 28 ans, a raconté à l'AFP qu'il avait été attaqué et tabassé mercredi soir par un groupe de jeunes Israéliens alors qu'il raccompagnait une collègue juive dans le quartier de Katamon à Jérusalem-Ouest.

Il a été agressé lorsque les jeunes Juifs ont réalisé qu'il était arabe, a-t-il précisé.

M. Abou Taa, qui habite le quartier de Wadi Joz dans le secteur oriental à majorité arabe de Jérusalem, a été hospitalisé, souffrant d'une fracture du pied et de contusions sur tout le corps.

Cet incident survient après le récent passage à tabac d'un Palestinien de 17 ans, Jamal Joulani, par une bande de jeunes Juifs en plein centre de Jérusalem, qui a choqué et soulevé des condamnations israéliennes et palestiniennes.

Neuf Israéliens, dont huit mineurs, ont été récemment inculpés après avoir grièvement blessé ce Palestinien de Jérusalem-Est dans la nuit du 16 au 17 août.

Les neuf accusés seront jugés pour incitation au racisme et à la violence. Les huit mineurs, sept garçons et une fille, comparaîtront aussi pour agression à caractère racial avec circonstances aggravantes.

Qualifiée par les médias de "lynchage", l'agression a eu lieu devant plusieurs centaines de témoins qui se sont gardés d'intervenir.

dms/sbh