NOUVELLES
08/09/2012 10:58 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST

La médaille aux retombées exceptionnelles

C'est aux Jeux de Londres qu'a émergé le judoka Antoine Valois-Fortier. Sa médaille de bronze dans la catégorie des 81 kg a été l'une des plus belles surprises canadiennes.

Près de six semaines après son aventure sur le tatami olympique, Antoine a participé à une séance d'autographes à son dojo de Beauport, à Québec.

Ses jeunes admirateurs étaient nombreux. « Ils me disent que c'est moi le champion de judo, que c'est moi leur idole, a confié le judoka. C'est vraiment flatteur! »

Et surtout, la présence des aspirants judokas a prouvé que la discipline n'a jamais connu pareil engouement dans ce coin de la province.

Depuis le début du mois, les inscriptions au dojo de Beauport sont en hausse.

Un heureux problème pour l'ancienne athlète olympique Catherine Roberge, devenue entraîneuse. « Dans 10, 20, 30 ans, faites encore l'entrevue avec moi et je vais vous dire que la médaille d'Antoine a commencé tout! »

(D'après un reportage d'Olivier Lemieux)