NOUVELLES
08/09/2012 05:33 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST

Gaza: un groupuscule salafiste revendique des tirs de roquettes sur Israël

Un groupuscule salafiste a revendiqué samedi, dans un communiqué publié à Gaza, les tirs de deux roquettes la veille contre le sud d'Israël.

"Nous revendiquons la responsabilité des tirs de deux roquettes vendredi contre l'agglomération de Sdot Néguev", a affirmé l'organisation Shoura al-Moujahedin.

Selon l'armée israélienne, ces tirs n'ont fait ni blessé ni dommages.

Dans un autre communiqué, le groupuscule a exigé du mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza qu'il libère un de ses membres, Mohammad Rashwan, blessé il y a dix jours lors d'un raid aérien israélien contre la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Ce texte accuse par ailleurs les Renseignements égyptiens d'avoir participé à l'interrogatoire par le Hamas du prisonnier en question, et demande à "la Nation arabe d'exercer des pressions sur le Hamas pour qu'il cesse de pourchasser injustement les membres de Shoura al-Moujahedin.

Les tirs de roquettes ont eu lieu après la mort, mercredi et jeudi, de six Palestiniens à Gaza. Trois ont été tués par des tirs de chars israéliens dans le nord du territoire palestinien et trois autres dans un raid aérien israélien dans le centre.

Les Palestiniens ont affirmé que toutes les victimes étaient des civils, tandis qu'Israël a dit avoir visé "des terroristes qui s'apprêtaient à lancer des roquettes sur Israël".

Une trêve de facto ponctuée de flambées de violences règne entre Israël et le Hamas. La dernière confrontation, du 18 au 23 juin, a fait 15 morts palestiniens, en majorité des combattants, dans des raids israéliens à Gaza, tandis que 155 roquettes et obus sont tombés sur Israël, blessant cinq Israéliens dont quatre gardes-frontières.

Les groupes fondamentalistes salafistes palestiniens de la bande de Gaza accusent le Hamas de faiblesse face à Israël et dans l'imposition de la loi islamique.

az-chw/cco