NOUVELLES
08/09/2012 04:04 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

Attentat-suicide dans le centre de Kaboul: six morts

KABOUL - Un attentat-suicide perpétré par un adolescent de 14 ans a fait sept morts dont le kamikaze et cinq blessés samedi en milieu de journée devant le quartier général de l'OTAN dans le centre de la capitale afghane Kaboul, selon la police.

Outre le kamikaze, six Afghans, tous des civils, ont été tués, précise-t-on de même source. Aucun soldat de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) de l'OTAN ne figure parmi les victimes, selon un porte-parole de l'Alliance atlantique, le général Gunter Katz.

Un porte-parole des talibans, Zabiullah Mujahid, a revendiqué la responsabilité de l'attentat dans un courriel adressé à la presse. Le kamikaze visait une installation du renseignement américain à proximité du QG de l'OTAN, a-t-il précisé.

Le kamikaze s'est fait exploser peu avant midi devant le QG, dans une rue voisine des ambassades des Etats-Unis, d'Italie, ainsi que du ministère afghan de la Défense et d'une importante base américaine. Un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sediq Sediqi, a de son côté mis en cause le réseau islamiste Haqqani, lié aux talibans et à Al-Qaïda, sans fournir de plus amples informations.

Plusieurs attentats visant les forces étrangères à Kaboul, dont une série d'attaques coordonnées en avril et en juin derniers, ont été imputés au réseau Haqqani, qui compte entre 2.000 et 4.000 hommes selon des estimations américaines.

Auparavant samedi, plusieurs centaines d'Afghans et des responsables du gouvernement s'étaient rassemblés, à quelques centaines de mètres de là, pour une cérémonie à la mémoire du commandant Ahmad Shah Massoud.

Le chef charismatique de l'Alliance du Nord anti-talibans a été tué il y a 11 ans, le 9 septembre 2001, par des kamikazes d'Al-Qaïda se faisant passer pour des journalistes, deux jours avant les attentats du 11 septembre. Des gerbes de fleurs ont été déposées devant une statue.