NOUVELLES
07/09/2012 04:57 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

Mondial-2014/qualif - L'Allemagne réussit son entrée face aux Féroé

L'Allemagne a bien débuté sa campagne de qualification pour le Mondial-2014 en disposant des Iles Féroé (3-0) grâce notamment à un doublé d'Özil, vendredi à Hanovre, renouant avec la victoire après deux revers de rang et une pluie de critiques.

Face à l'adversaire le plus faible du groupe C, la Mannschaft a assuré l'essentiel: retrouver un moral de vainqueur après la sortie sans gloire de l'Euro face à l'Italie (2-1) puis la défaite (3-1) contre l'Argentine en amical.

Cette 500e victoire de l'histoire de la Mannschaft est de bon augure avant une deuxième étape plus délicate mardi à Vienne pour affronter le voisin autrichien.

Joachim Löw avait opté pour un 4-1-4-1 en titularisant Götze pour laisser Sami Khedira comme seul milieu défensif. Et le blondinet de Dortmund, qui n'avait joué qu'une vingtaine de minutes à l'Euro, a répondu à cette confiance en ouvrant la voie de la victoire.

Avant la rencontre, Joachim Löw avait souhaité que son équipe pratique "90 minutes de pressing très haut et un football attractif". Des consignes appliquées d'entrée par son équipe qui multipliait les occasions, huit franches au total qui échouaient sur Gunnar Nielsen.

Le troisième gardien de Manchester City se montrait un rempart infranchissable pour les Reus, Khedira, Müller et Klose. Jusqu'au tir croisé de Götze au ras du montant gauche (28e, 1-0).

Libérée, l'Allemagne ne parvenait à alourdir la note qu'au retour des vestiaires grâce à Özil. Sur un contre, le milieu du Real Madrid lançait Müller sur la droite et se retrouvait à la réception du centre pour marquer du plat du pied gauche (2-0, 54e).

Du même pied, il s'offrait un doublé (3-0, 71e), permettant à l'Allemagne de se mettre définitivement à l'abri des rares contres de Edmundsson voire d'une frappe de Holst (82) qui donnait un peu de travail à Neuer qui a vécu une soirée paisible.

Les entrées de Schürrle, Podolski et Draxler ne changeaient rien jusqu'à la fin du match et une troisième victoire pour l'Allemagne sur les Féroé en autant de confrontations.

sg/pid