NOUVELLES
07/09/2012 01:14 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

L'ONU double son appel de fonds pour la Syrie

Les Nations unies ont annoncé vendredi avoir presque doublé leur appel de fonds humanitaires pour la Syrie, qui passe de 180 millions à 347 millions de dollars.

Ce programme humanitaire comporte 57 projets et couvre la totalité des 14 gouvernorats de Syrie, a précisé à New York le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

L'augmentation de l'appel de fonds a été annoncée lors du Forum humanitaire pour la Syrie, qui réunit les principales agences de l'ONU.

Le Forum a lancé un appel vendredi, lors de sa 5e session à Genève, pour que davantage de pays apportent leur aide à la Syrie, touchée par une révolte populaire depuis 18 mois.

Pour John Ging, président du Forum et directeur à l'Ocha (Bureau des Nations unies chargé de la coordination de l'aide humanitaire), "il y a trop peu de donateurs".

"Il faut élargir la base des pays donateurs, actuellement, il n'y a qu'une poignée de pays qui donnent des fonds pour l'aide humanitaire à la Syrie", a-t-il déclaré à la presse.

Il a rappelé que 2,5 millions de personnes avaient besoin d'une aide humanitaire en Syrie, soit deux fois plus qu'en mars dernier. Plus de 1,2 million de personnes sont déplacées à l'intérieur du pays, plus de la moitié sont des enfants, obligés de quitter leur foyers. Il y a plus de 250.000 réfugiés syriens dans les pays voisins, dont 100.000 ont été enregistrés pour le seul mois d'août.

Outre la nécessité de recueillir plus de fonds, les participants au Forum ont mis l'accent sur la sécurité des travailleurs humanitaires et sur l'amélioration des voies d'accès à la Syrie, a indiqué une source proche du dossier.

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi dernier qu'ils portaient leur aide humanitaire en Syrie et dans les pays frontaliers à plus de 100 millions de dollars, ce qui représente une aide supplémentaire de 21 millions de dollars, "pour le Programme alimentaire mondiale (PAM) de l'ONU", selon un communiqué du département d'Etat.

De son côté, la Commission européenne a annoncé vendredi le prochain déblocage d'une aide humanitaire supplémentaire de 50 millions d'euros pour aider les civils syriens.

Le versement de cette aide doit encore recevoir l'aval du Parlement européen et des 27 gouvernements de l'Union européenne. Cela devrait porter la contribution totale de la Commission à 119 millions d'euros, a précisé l'exécutif européen dans un communiqué.

A cette aide de la Commission européenne, s'ajoutent les aides directes des Etats membres, soit un montant total de 200 millions d'euros.

mnb/nl/avz/sam