NOUVELLES
07/09/2012 03:15 EDT | Actualisé 07/11/2012 05:12 EST

Glencore améliore son offre d'achat pour la minière anglo-suisse Xstrata

GENÈVE - Le négociant en matières premières Glencore International PLC a amélioré vendredi son offre d'achat pour la minière anglo-suisse Xstrata, dans la foulée de l'opposition qui menace de faire dérailler la création d'une société de ressources naturelles évaluée à 90 milliards $.

En vertu de la nouvelle proposition, Xstrata a indiqué que Glencore avait offert 3,05 actions pour chaque titre de Xstrata, en hausse par rapport aux 2,8 actions offertes précédemment. Cette première offre avait été rejetée par Qatar Holding, un important actionnaire de Xstrata.

Glencore a également proposé que son chef de la direction, Ivan Glasenberg, devienne occupe le même poste au sein de la nouvelle société après la transaction. Originalement, le grand patron de Xstrata, Mick Davis, devait plutôt assumer ce rôle.

Xstrata a cependant averti que la nouvelle proposition n'était pas une offre ferme. S'exprimant par voie de communiqué, la compagnie a précisé que les éléments de cette proposition étaient sujets à changement et devraient être approuvés par le conseil de Xstrata.

Xstrata, qui a plus de 70 000 employés dans plus de 20 pays, contrôle les activités de l'ancienne entreprise Falconbridge au Canada, acquise en 2006 à la suite d'une bataille pour son contrôle qui s'est étirée sur près de deux ans.

Xstrata Nickel, une filiale torontoise, compte environ 1000 employés à Sudbury, en Ontario, et 850 autres dans le nord du Québec.

Glencore détient déjà une participation de 34 pour cent dans Xstrata. Elle attend en outre les dernières approbations réglementaires en vue de l'acquisition des activités agricoles canadiennes du manutentionnaire de céréales Viterra, pour 6,1 milliards $.