NOUVELLES
06/09/2012 06:33 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Une Philippine est accusée du meurtre de son époux canadien

FREDERICTON - La police philippine a accusé de meurtre l'épouse philippine d'un Canadien originaire de Fredericton. L'homme avait été abattu le mois dernier dans la station balnéaire de Surigao City.

Martin Gamba, un porte-parole de la police, a indiqué que Jane Doyle et trois Philippins avaient été accusés du meurtre de Harry Doyle.

Selon M. Gamba, des responsables envisagent de demander à leurs homologues canadiens d'extrader Mme Doyle, mais il a ajouté que les procureurs devaient encore obtenir des mandats d'arrêt avant de pouvoir déposer une requête formelle. Ce processus pourrait prendre de 30 à 45 jours.

Les enquêteurs croient que la femme de M. Doyle et son chauffeur ont embauché deux tueurs à gages pour l'abattre, a précisé M. Gamba.

Mme Doyle n'a pu être jointe et son avocat n'a pas retourné un appel.

Dans une entrevue publiée jeudi dans le Daily Gleaner de Fredericton, Mme Doyle a cependant dit se sentir «tirée vers le fond», et désire donner sa version de l'affaire en présence de son avocat.