NOUVELLES
06/09/2012 08:47 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Paris SG - Ancelotti: "L'UEFA ne nous avait pas critiqués"

"L'UEFA ne nous avait pas critiqués", a commenté jeudi l'entraîneur du Paris SG Carlo Ancelotti, "à l'aise" au siège de l'instance européenne du football pour une réunion d'entraîneurs, six jours après le rappel à l'ordre de Michel Platini concernant le fair-play financier.

"L'UEFA ne nous avait pas critiqué, je pense que l'UEFA veut avoir un contrôle (sur les dépenses NDLR) de tous les clubs en Europe", a estimé Ancelotti.

Selon lui, la question n'a pas été discutée lors de la rencontre des entraîneurs des grands clubs européens à Nyon, mercredi et jeudi, à laquelle il participait. "Ici, c'était une réunion technique, j'étais bien à l'aise", a souligné l'Italien.

Le PSG, qui a dépensé plus de 260 millions d'euros en un an pour renforcer son effectif, a été le plus grand animateur du mercato estival en Europe. Pour être en phase avec le fair-play financier que va imposer l'UEFA, le richissime club de la capitale française devra présenter dans ses comptes au moins autant de recettes que de dépenses sur une période de trois ans.

"Nous ne reviendrons jamais en arrière, PSG ou pas PSG", avait assuré au sujet du fair-play financier Platini la semaine dernière.

Les premières sanctions dans le cadre du fair-play financier pourraient tomber à partir de 2014-15, avec un large éventail allant du simple avertissement jusqu'à l'exclusion, par exemple, de l'épreuve reine des clubs en Europe, la Ligue des champions.

stp/pgr/gv