NOUVELLES
06/09/2012 04:23 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Madonna sur les Plaines : QuébéComm dresse un bilan positif

Le promoteur du spectacle de Madonna à Québec, QuébéComm, se dit heureux de sa première collaboration avec Live Nation et du déroulement du concert sur les plaines d'Abraham, samedi dernier.

En point de presse jeudi après-midi, le président de QuébéComm, Sylvain Parent-Bédard, a affirmé que l'expérience avec Live Nation ouvrait la porte à de futures collaborations avec les grands organisateurs de tournées mondiales. « On a démontré aux grands qu'on pouvait faire partie du circuit des grands, donc c'est un futur radieux et rayonnant j'ai l'impression pour nous. »

La Madone a fait connaître son enthousiasme après le spectacle, ajoute Sylvain Parent-Bédard. « Le soir même du spectacle à la sortie de la scène, elle [Madonna] était très enjouée, très heureuse et il y a eu aussi le président de Live Nation qui s'est présenté à Québec spécifiquement pour voir le spectacle et voir le site. [...] À son arrivée avant le spectacle, il était très nerveux et après le spectacle, très heureux », a mentionné Sylvain Parent-Bédard.

Le président de QuébéComm s'est par ailleurs dit satisfait de la mise en place des zones d'attente pour faire patienter les 72 000 détenteurs de billets. En ce qui concerne le site du spectacle, le promoteur est toutefois conscient des améliorations à apporter notamment en terme de visibilité pour les spectateurs.

La répartition et la densité de la foule dans la zone B a été quelque peu problématique, concède Sylvain Parent-Bédard. « Je pense que le site peut accueillir les 72 000 spectateurs, il s'agira de les répartir autrement et peut-être d'augmenter, afin de rendre l'expérience ultime, d'augmenter la capacité technique au niveau des écrans géants et différents endroits où on peut être appelés à avoir des angles morts de vue sur la scène », explique Sylvain Parent-Bédard.

Sylvain Parent-Bédard ne se prononce pas par ailleurs sur le contenu artistique du spectacle qui n'a pas donné lieu à la soirée dansante à laquelle de nombreux spectateurs s'attendaient. « Il faut que les gens, les consommateurs, les fans de musique, les spectateurs s'habituent au fait qu'une tournée mondiale d'envergure est souvent rodée au quart de tour, surtout lorsqu'on parle de Madonna », dit-il.

Le promoteur entend faire d'autres annonces de spectacles au cours des prochaines semaines. Il mentionne au passage qu'aucune discussion n'est en cours avec U2 ou Coldplay.