NOUVELLES
06/09/2012 10:36 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

L'endettement pourrait provoquer une nouvelle récession au Canada, dit Moody's

TORONTO - Le risque de voir le Canada être touché par une deuxième récession est supérieur à 20 pour cent, et même si l'essentiel de ce risque est attribuable à des facteurs extérieurs, l'endettement sans précédent des Canadiens pourrait suffir à faire trébucher l'économie, prévient une nouvelle étude de la firme Moody's Analytics.

Avec un ratio d'endettement d'environ 150 pour cent, les Canadiens jouent avec le feu depuis la fin de la récession et ne se laissent aucune marge de manoeuvre pour réagir à un nouveau ralentissement économiques, affirme Moody's dans un document dévoilé jeudi.

L'étude ajoute que si l'économie canadienne a mieux fait que celle des autres pays du G7 depuis la récession, elle a été épaulée par les dépenses des ménages pendant que les exportations continuent à pérécliter.

Les exportations pourraient fléchir encore plus, puisque la crise budgétaire européenne risque de s'aggraver et de se propager à d'autres pays et que le principal partenaire commercial du Canada — les États-Unis — fait lui aussi face à une crise fiscale.

Les Canadiens sont déjà si lourdement endettés qu'il leur serait difficile d'appuyer encore davantage l'économie si la situation devait commencer à se dégrader. Cela pourrait provoquer un effondrement de l'emploi, des dépenses des ménages et du crédit disponible, prévient Moody's.