NOUVELLES
06/09/2012 03:12 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Le pétrole termine en hausse à New York, aidé par un recul des réserves

Les cours du pétrole ont terminé la séance en légère hausse jeudi à New York, soutenus par une baisse plus forte qu'attendu des stocks de brut aux Etats-Unis et l'annonce de mesures exceptionnelles par la Banque centrale européenne (BCE).

Le baril de référence pour livraison en octobre a gagné 17 cents par rapport à la clôture de mercredi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 95,53 dollars.

Les chiffres hebdomadaires du ministère américain de l'Energie sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis "ont montré un recul, ce qui fait toujours pression sur les prix", a souligné James Williams, de WTRG Economics.

Les réserves d'or noir ont précisément baissé de 7,4 millions de barils lors de la semaine achevée le 31 août pour s'établir à 357,1 millions de barils.

Elles ont été particulièrement affectées par le passage de l'ouragan Isaac dans le golfe du Mexique la semaine dernière, qui avait entraîné l'arrêt préventif pendant plusieurs jours de plus de 90% de la production américaine de brut dans la région et la fermeture de neuf raffineries.

La reprise de l'activité restait très progressive et 43% des capacités de production de brut dans le golfe étaient encore à l'arrêt à 16H30 GMT jeudi, selon les autorités américaines.

Les courtiers s'inquiétaient d'ailleurs de l'éventualité de nouvelles perturbations dans la région où, selon le Centre national des ouragans, "une nouvelle perturbation tropicale a 50% de chances de se transformer en cyclone tropical", a noté Phil Flynn, de Price Futures Group.

Les prix du brut profitaient également "de l'annonce du programme de rachat d'obligations en Europe par (le président de la BCE Mario) Draghi", a indiqué M. Williams.

L'institution va, entre autres mesures visant à enrayer la crise de la zone euro, lancer un programme illimité de rachat de dette des pays qui ont du mal à se financer.

L'annonce de la BCE faisait aussi monter l'euro face au dollar, rendant plus attractifs les achats de pétrole en billets verts pour les investisseurs munis d'autres devises.

Des chiffres positifs sur l'économie aux Etats-Unis ont enfin participé à la hausse des cours du brut.

Selon l'enquête mensuelle ADP, les embauches du secteur privé ont fortement augmenté en août et l'activité dans les services mesurée par l'indice ISM a accéléré sa progression.

jum/sl/sam