NOUVELLES
06/09/2012 04:28 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Jérusalem: le président du Parlement israélien doute de la sincérité d'Obama

Le président du Parlement israélien Reuven Rivlin a accusé jeudi le président américain Barack Obama de n'avoir rétabli la référence à Jérusalem, comme "capitale d'Israël", dans le programme de son Parti démocrate que "pour des raisons politiques et électorales".

"L'absence initiale de cette mention dans le programme des Démocrates n'était le fruit ni d'une erreur ni d'une omission, et il ne fait pas de doute que le président Obama l'a réinsérée pour des raisons politiques et électorales", a déclaré M. Rivlin, selon un communiqué de son bureau.

"Cette démarche (de M. Obama) est le résultat des sévères critiques suscitées en Israël et aux Etats-Unis" par l'absence initiale de cette mention, a-t-il ajouté.

"C'est un signe problématique révélateur de l'approche stratégique américaine concernant Israël", a encore estimé M. Rivlin, qui avait critiqué cette omission la veille, lors d'une rencontre à Jérusalem avec le ministre italien des Affaires étrangères Giulio Terzi.

Le président américain, accusé par les Républicains de tiédeur envers l'allié israélien, a exigé des Démocrates qu'ils fassent référence à Jérusalem, "capitale d'Israël", et à "Dieu" dans leur programme, dont une version amendée a été adoptée mercredi soir lors d'une séance houleuse à la convention du parti, selon un responsable de sa campagne.

Ce programme de gouvernement avait été adopté la veille mais sans mentionner ni le statut de Jérusalem, dont la partie orientale est occupée et annexée par Israël depuis 1967, ni la question de "Dieu".

En 2008, le programme démocrate diffusé lors de la convention nationale de Denver (Colorado, ouest des Etats-Unis) affirmait que "Jérusalem est, et restera la capitale d'Israël".

La position officielle des Etats-Unis, qui comme la quasi totalité des pays entretenant des relations diplomatiques avec Israël ont leur ambassade à Tel-Aviv et non à Jérusalem, est que le statut de la ville devra être déterminé dans des négociations de paix israélo-palestiniennes.

M. Obama est devenu officiellement le candidat des Démocrates dans la nuit de mercredi à jeudi pour l'élection présidentielle américaine du 6 novembre.

ChW/sst/feb