NOUVELLES
06/09/2012 04:04 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Il est plus rentable pour Enbridge de faire raffiner son pétrole en Asie

EDMONTON - Des économistes d'Enbridge affirment qu'il est plus rentable d'expédier du pétrole brut vers l'Asie par bateau plutôt que de le raffiner d'abord au Canada.

L'économiste Robert Mansell a ainsi déclaré jeudi devant la commission fédérale d'évaluation environnementale, à Edmonton, que les coûts de départ élevés et les faibles marges de profits font en sorte que les raffineries ne sont pas rentables sans d'importantes subventions gouvernementales.

En raison de la multiplication soudaine des raffineries en Asie, il est donc plus logique, a expliqué M. Mansell, d'y expédier le pétrole brut.

Enbridge cherche à obtenir l'approbation d'Ottawa pour construire un oléoduc devant relier la région d'Edmonton au port britanno-colombien de Kitimat, dans le nord-ouest de la province, où le brut serait ensuite envoyé en Asie à bord de superpétroliers.

M. Mansell répondait aux questions d'un avocat représentant le syndicat Alberta Federation of Labour (AFL).

À l'extérieur de la salle d'audience, le président de l'AFL, Gil McGowan, a dit ne pas accepter l'argument d'Enbridge, puisque le réseau canadien de raffineries est rentable, et qu'il faut prendre l'Asie de vitesse.