NOUVELLES
06/09/2012 01:26 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Fusillade de Tucson: l'élue blessée sur la scène de la convention démocrate

Gabrielle Giffords, l'élue américaine grièvement blessée lors d'une fusillade en janvier 2011 à Tucson (Arizona, sud-ouest), est montée jeudi sur la scène de la convention nationale démocrate de Charlotte, où elle a été accueillie par une immense clameur.

La démarche très raide, boitant bas, Mme Giffords, qui était accompagnée de près par sa proche amie, la représentante au Congrès et présidente du Parti démocrate Debbie Wasserman Schultz, a prononcé le serment d'allégeance, une cérémonie qui ouvre, avec l'hymne national et le salut au drapeau, les grands rassemblements politiques américains.

Mme Giffords, souriante mais qui effectuait visiblement un gros effort pour maîtriser sa diction, a à nouveau été follement ovationnée à l'issue de sa récitation.

Alors représentante de l'Arizona au Congrès, Mme Giffords avait été touchée d'une balle en pleine tête lorsqu'un tireur avait ouvert le feu à l'occasion d'une réunion électorale le 8 janvier 2011. Six personnes, dont une fillette et un juge fédéral, avaient perdu la vie.

L'élue avait elle-même échappé de peu à la mort. Après une longue convalescence, elle avait annoncé fin janvier 2012 sa démission du Congrès.

Le tireur, Jared Loughner, a plaidé coupable le mois dernier et sera condamné à la réclusion à perpétuité réelle.

L'intervention de Mme Giffords sur la scène du "Time Warner Cable Arena" au centre de Charlotte (Caroline du Nord, sud-est) s'est produite quelques heures avant le discours d'investiture de Barack Obama, qui affrontera le républicain Mitt Romney à l'élection présidentielle du 6 novembre.

M. Obama, qui avait longuement étreint Mme Giffords au Congrès lors de son discours sur l'état de l'Union en janvier dernier, est attendu à la tribune à 22H10 (02H10 GMT vendredi).

tq/lb/sam