NOUVELLES
06/09/2012 03:28 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Fillette happée en Chine : le conducteur coupable d'homicide involontaire

Les images avaient fait le tour du monde et choqué la Chine entière. L'un des conducteurs chinois qui avaient renversé une fillette de deux ans avant de prendre la fuite a été condamné jeudi à purger une peine de trois ans et demi de prison pour homicide involontaire.

Le 13 octobre 2011, dans la ville de Foshan, l'enfant avait été écrasée successivement par une fourgonnette et un camion, puis abandonnée dans l'indifférence générale. Plus d'une dizaine de personnes étaient passées à côté de la fillette blessée sans lui porter secours, faisant mine de l'ignorer. Des cyclistes faisaient aussi des détours pour éviter l'enfant, qui gisait toujours au sol.

Une femme l'avait finalement déplacée sur le bord de la chaussée, avant d'avertir sa mère, mais ses appels au secours avaient été ignorés par les autres commerçants riverains. La fillette a succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

Hu Jun conduisait l'un des deux véhicules impliqués dans l'accident mortel. Il a été reconnu coupable d'homicide involontaire et a été condamné à trois ans et demi de pénitencier, a déclaré à l'AFP un porte-parole du tribunal de Foshan, dans le sud de la Chine.

Selon l'agence Nouvelles de Chine, il a bénéficié de circonstances atténuantes, après s'être livré aux autorités et avoir contribué aux frais d'hospitalisation de la fillette.

Une vidéo montrant des images de l'incident, publiée sur plusieurs sites de partage de vidéo, avait fait le tour de la planète, provoqué de vives réactions chez les internautes et soulevé l'indignation des Chinois.

Mais ce genre de scène n'est malheureusement pas un cas isolé en Chine, où le principe du bon samaritain est loin d'être encouragé. De nombreux Chinois hésitent à porter secours à autrui de peur d'être poursuivis en justice par la victime, comme ce fut déjà le cas en Chine.