NOUVELLES
06/09/2012 04:02 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Classique Agnico-Eagle-IAMGOLD: Lindsay Wilson gagne par un coup à Val-d'Or

VAL-D'OR, Que. - Lindsay Wilson a profité de la présence de ses parents venus d'Australie à l'occasion de son 24e anniversaire de naissance pour remporter la plus importante victoire de sa carrière.

Le professionnel affilié au club Royal Montréal a ramené deux cartes identiques de 67 et son cumulatif de 134, dix coups sous la normale, lui a permis de ravir les honneurs de la Classique Agnico-Eagle-IAMGOLD, jeudi, au club Belvédère de Val d'Or.

Wilson l'a emporté par un coup devant le champion en titre Dave Lévesque (La Prairie) qui a conclu l'événement du Circuit Molson Canadian 67 avec une ronde record de 64, soit huit coups sous la normale.

En 2011, Lévesque avait gagné la Classique Minière de l'Abitibi en établissant également un record de parcours de 64 sur les allées du club Dallaire de Rouyn-Noranda.

Meneur à l'issue de la première ronde, Kevin Senécal (Le Maître Tremblant) termine troisième avec un pointage de 66-70/136 (-8), un coup de moins qu'Éric Landreville (Belle Vue) qui a joué 67-70/137.

Du même coup, Landreville remporte les honneurs de la division Honda des professionnels en titre et professionnels gestionnaires, trois coups devant Michel Dagenais (Champlain).

«Nous avons fait le voyage au Québec à l'occasion de l'anniversaire de naissance de Lindsay et Patrick qui ont eu 24 ans le 22 juillet», a dit le père du champion, Bob Wilson.

«C'est la première fois que nous voyons un de nos fils gagner un tournoi chez les professionnels, a renchéri sa mère, Julie. C'est excitant et surtout très dur sur les nerfs.»

Wilson a encaissé un chèque de 6 000 $.

«L'argent est déjà investi, a-t-il dit. Il va servir à payer les dépenses en vue du tournoi de qualification du Circuit de la PGA à l'automne.»

En parcours final, Wilson a inscrit six oiselets contre un seul boguey.

Lévesque a fait encore mieux dans l'espoir de conserver son titre.

Sa carte de pointage a été ponctuée d'un aigle (au premier trou) et de six oiselets, dont quatre sur le neuf de retour.

«À mi-parcours, je me doutais que je devais jouer moins 10 pour avoir une chance de gagner», a dit Lévesque. Ce dernier n'a pas manqué d'aller féliciter les parents de Wilson aux abords du vert du 18e vert, une fois la victoire de Lindsay concrétisée.

Seule golfeuse inscrite au tournoi, Sylvie Schetagne (Pinegrove) a signé la meilleure performance de sa carrière. Elle a pris le dixième rang avec un pointage 143 (-1), lui valant du coup une première bourse en carrière.

Schetagne a bien réagi à la pression en rachetant un premier neuf de 40 avec une prestation de trois oiselets sur le neuf de retour.

À l'Ordre de mérite Sunice, Lévesque occupe le premier rang de la division Molson Canadian 67 avec 411 points, 10 de plus que Gregg Cuthill (Beaconsfield), tandis que Marc Girouard (Le Diamant) devance Landreville par huit points dans la division Honda.

Le meilleur golfeur de statut amateur a été Yanick Verreault, de Val d'Or à +4, un coup de moins que Paul-André Pelchat (Senneterre) et Dany Munger (Val-des-Monts).