NOUVELLES
06/09/2012 11:53 EDT | Actualisé 06/11/2012 05:12 EST

Bennati rafle la 18e étape de la Vuelta, Contador garde le titre dans sa mire

VALLADOLID, Espagne - L'Italien Daniele Bennati a remporté la 18e étape de la Vuelta, jeudi, tandis que le meneur au classement général Alberto Contador a amélioré ses chances de remporter l'épreuve espagnole pour la deuxième fois.

Bennati a devancé Ben Swift par un pneu pour rafler l'étape de 204,5-kilomètres en quatre heures, 17 minutes et 17 secondes. L'Australien Allan Davis a pris le troisième rang alors que les neuf premiers coureurs dans le peloton de tête ont fini dans le même temps, tandis que le Suisse Gregory Rast a pris la 10e place à six secondes.

La victoire d'étape de Bennati est sa septième à vie à la Vuelta.

Contador, qui a fini à 10 secondes de Bennati, s'est retrouvé avec une avance de 1:52 au classement général sur Alejandro Valverde, deuxième, et de 2:28 sur Joaquin Rodriguez, troisième.

«J'ai simplement essayé de rester attentif, d'éviter les collisions et de regarder la direction du vent pendant que mon équipe me couvrait très bien pour en faire une journée sans inquiétude», a commenté Contador, qui a récolté mercredi sa première victoire d'étape depuis qu'il est de retour d'une suspension pour dopage.

«Une journée de moins... Chaque jour qui passe est très important car tout peut arriver un jour donné à la Vuelta», a-t-il par ailleurs noté, tout en reconnaissant qu'il ressentait dans ses jambes la fatigue de disputer une première course d'importance depuis le Tour de 2011.

La victoire dramatique de Contador, mercredi, avait médusé Rodriguez. L'incapacité de ce dernier à répondre à l'attaque de son compatriote espagnol lui a coûté le premier rang au classement général, qu'il détenait depuis la quatrième étape d'une compétition qui en compte 21.

«C'est vrai, quand j'ai vu Alberto dans la course d'aujourd'hui, j'ai vu des images de la veille et j'ai davantage pensé à l'étape (de mercredi) qu'à celle d'aujourd'hui, a reconnu Rodriguez. C'est la vie.»

La 19e étape de vendredi devrait favoriser les sprinteurs, en attendant l'étape de samedi, l'avant-dernière de la compétition. Celle-ci sera ponctuée d'une excursion en montagne à l'extérieur de Madrid. Ce sera alors la dernière occasion qu'auront les rivaux de Contador de ravir le maillot rouge au vainqueur de cette course en 2008.

La 67e présentation de la Vuelta se terminera dimanche à Madrid.