NOUVELLES
05/09/2012 01:08 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Nokia et Microsoft s'allient à nouveau contre l'iPhone et Android

Les fabricants de téléphones portables fourbissent leurs armes en prévision de la sortie prochaine de l'iPhone 5 d'Apple, à l'image du finlandais Nokia qui a présenté mercredi un nouveau smartphone conçu avec Microsoft, sans vraiment convaincre la Bourse.

Nokia mise sur deux nouveaux modèles de sa gamme de téléphones multifonctions Lumia, le Lumia 920 et le Lumia 820, qui fonctionneront tous les deux avec la dernière version du système d'exploitation de Microsoft, Windows 8, dont le lancement est prévu pour fin octobre.

Le Lumia 920, destiné à devenir le nouveau produit phare de Nokia, est "le smartphone le plus novateur au monde", a assuré Stephen Elop, le PDG du groupe finlandais, lors d'une conférence de presse à New York.

Proposé en plusieurs couleurs, il disposera d'un appareil photo très performant, d'une qualité d'écran "meilleure que haute définition", et d'une autonomie de batterie supérieure de 30% à celle de ses concurrents, promet Nokia.

Le Lumia 820 aura en partie les mêmes options, mais coûtera moins cher. Aucun détail n'a toutefois été donné jeudi sur les prix et les dates de commercialisation des nouveaux engins.

L'accueil de la Bourse a été plutôt froid: l'action Nokia a plongé de 15% à Helsinki suite à la présentation, et perdait encore 11,02% à 2,5150 dollars à New York vers 16H40 GMT.

Ramon Llamas, un analyste du cabinet de recherche IDC, a pourtant jugé que Nokia faisait "un pas dans la bonne direction", notamment en s'attaquant "à certains des points gênant le plus les utilisateurs de smartphones, comme les images floues ou tremblantes".

Le PDG de Microsoft, Steve Ballmer, a évoqué pour sa part "une étape très importante".

"C'est incroyable de voir jusqu'où nous sommes arrivés en dix-huit mois de travail avec Nokia", s'est-il félicité.

Nokia a longtemps été le premier fabricant mondial de téléphones portables, mais son retard dans les smartphones lui a valu de se faire détrôner par le sud-coréen Samsung.

Le groupe finlandais, dont la survie est en jeu, tente de remonter la pente en abandonnant progressivement le système d'exploitation qu'il utilisait jusqu'ici, Symbian, au profit de Windows. La coopération avec Microsoft a déjà débouché sur le lancement d'une série de téléphones Lumia.

Pour Microsoft, l'enjeu est de se faire une vraie place sur le marché des systèmes d'exploitation pour smartphones, dominé aujourd'hui par Apple et le système Android de Google.

Selon le cabinet Gartner, Android s'adjugeait au deuxième trimestre 64% du marché mondial des smartphones, et Apple 18,8%.

Mais les analystes estiment que le groupe à la pomme pourrait remonter avec la sortie de son iPhone 5, que la rumeur dit imminente. L'appareil pourrait être présenté dès le 12 septembre, lors d'une conférence de presse dont le sujet est jusqu'ici tenu secret.

"Lumia n'est pas seul", prévient Ramon Llamas, soulignant qu'outre le nouvel iPhone, de nouveaux modèles seront lancés d'ici les fêtes par d'autres fabricants, et que le marché risque d'être très concurrentiel au quatrième trimestre.

Avec Lumia, "Nokia a créé un produit que personne ne va confondre avec quelque chose d'autre", mais il "a besoin d'expliquer aux consommateurs pourquoi c'est mieux d'être différent", a aussi estimé Michael Gartenberg de Gartner.

rl-soe/sl/bdx