NOUVELLES
05/09/2012 02:54 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

L'ex-chef du renseignement de Kadhafi extradé en Libye

Le gouvernement mauritanien a extradé mercredi en Libye l'ancien chef du renseignement de Mouammar Kadhafi, Abdallah al-Senoussi.

Un responsable du gouvernement libyen ayant requis l'anonymat a déclaré qu'Abdallah al-Senoussi, accusé d'être responsable de certaines des pires atrocités commises pendant les 42 ans du régime Kadhafi, avait atterri en Libye mercredi. Il a été transféré dans un lieu non précisé de Tripoli, la capitale, a-t-il indiqué.

Cette source a ajouté que l'ex-chef du renseignement était détenu avec d'autres anciens dignitaires du régime Kadhafi, dont un ex-premier ministre.

Le gouvernement de Mauritanie avait annoncé mercredi sur la radio publique qu'il acceptait d'extrader Al-Senoussi vers la Libye.

Abdallah al-Senoussi avait été accusé d'entrée illégale en Mauritanie avec de faux papiers d'identité. Il était accompagné de son neveu âgé de 25 ans, dont l'identité n'a pas été révélée, lors de son arrestation en mars à l'aéroport de Nouakchott.

Selon un responsable du ministère mauritanien des Affaires étrangères, une délégation libyenne s'est rendue à Nouakchott pour négocier l'extradition de l'ex-chef du renseignement. Il a précisé qu'Al-Senoussi avait quitté la Mauritanie à 9 h à bord d'un vol spécial à destination de la Libye.

La Cour pénale internationale accuse Abdallah al-Senoussi de crimes contre l'humanité lors de la répression du soulèvement contre le régime Kadhafi, au printemps 2011.

Associated Press