NOUVELLES
05/09/2012 11:51 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

Les Cowboys l'emportent 24-17 face aux Giants dans le match d'ouverture

EAST RUTHERFORD, États-Unis - Les Cowboys de Dallas ont défait les Giants de New York par la marque de 24-17 lors du match d'ouverture de la saison de la NFL, mercredi.

Le touché de Myles Austin au quatrième quart a littéralement cloué le cercueil des champions du Super Bowl. Les Giants ont répliqué avec un majeur avec 2:36 à faire au match pour réduire l'écart à sept points, mais ce ne fut pas suffisant.

À leur retour à l'attaque, les Cowboys ont réussi le premier essai de peine et de misère avant d'écouler les dernières secondes à faire au match.

«Nous avons pris une bouchée d'humilité ce soir, c'est ce qui s'est produit, a commenté l'entraîneur des Giants Tom Coughlin. Ça nous ramène directement sur Terre.»

«Nous leur avons montré ce que nous valons en défensive, et nous allons jouer de cette manière chaque semaine», a fait savoir DeMarcus Ware après avoir réalisé deux sacs du quart.

La course de touché de 10 verges de Ahmad Bradshaw avait pourtant redonné espoir aux Giants au début du troisième quart alors que la marque était de 14-10. Domenik Hixon a réalisé le jeu clé de la séquence en effectuant un attrapé spectaculaire qui a mené les Giants à la ligne de 10 verges des Cowboys.

Dallas a toutefois répliqué avec un placement de 33 verges avec 40 secondes à faire au quart.

Sur le premier jeu de la deuxième demie, Tony Romo a rejoint Kevin Ogletree grâce à une passe de touché de 40 verges, sa deuxième de la rencontre.

Les Cowboys ont aussi marqué sur la dernière poussée offensive de la première demie. Romo a repéré Dez Bryant seul sur le côté droit pour un gain de 38 verges. Deux jeux plus tard, campé à la ligne de 15 verges des Giants, Romo a complété le majeur en passant le ballon à Ogletree avec 1:01 à faire à la demie.

«Nous avons réussi les gros jeux, a déclaré Ogletree, qui disputait ce match à quelques kilomètres d'où il a grandi. Je ne veux pas que l'attention soit portée sur moi, je reste très humble et j'apprécie notre performance de ce soir.

«Je suis près de chez moi, donc c'est un bon sentiment, a-t-il ajouté. Dallas est ma maison maintenant.»

Plus tôt au deuxième quart, le retour d'interception de 51 verges de Michael Boley a mis la table pour un placement de 22 verges de Lawrence Tynes qui a ouvert la marque.

Boley a retourné le ballon jusqu'à la ligne de deux verges des Cowboys, mais les Giants n'ont pas été en mesure d'inscrire le touché en trois tentatives.

Au premier quart, les Giants ont muselé les Cowboys grâce à du jeu défensif efficace. L'unité défensive de New York a ensuite éprouvé quelques difficultés et Dallas en a profité pour filer vers la victoire.