NOUVELLES
05/09/2012 09:56 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST

La Libye confirme l'arrivée d'al-Senoussi à Tripoli (procureur général adjoint)

L'ex-chef des renseignements du régime de Mouammar Kadhafi, Abdallah al-Senoussi, recherché par la Cour pénale internationale (CPI), a été remis mercredi au bureau du procureur général libyen après avoir été extradé de Mauritanie, a indiqué l'adjoint du procureur.

"Nous confirmons qu'Abdallah al-Senoussi a été remis à la Libye. Il y a quelques minutes, il a été remis au bureau du procureur général. Il va subir des examens médicaux de routine et l'interrogatoire commencera tout de suite après. Nous déciderons ensuite de son sort", a indiqué Taha Baara.

"Son extradition a eu lieu à la suite de la décidion des tribunaux mauritaniens et la décision a été validée par le président mauritanien" Mohammed Ould Abdel Aziz, a-t-il ajouté.

M. al-Senoussi est entré en Mauritanie avec un passeport malien sous une fausse identité, et a été arrêté dans la nuit du 16 au 17 mars 2012 à l'aéroport de Nouakchott, alors qu'il arrivait du Maroc.

Il avait été placé en garde à vue avant d'être inculpé le 21 mai dernier de "falsification de document de voyage" et entrée illégale dans le pays. Il était détenu à Nouakchott depuis son arrestation.

La CPI, basée à La Haye, a lancé le 27 juin 2011, à l'encontre de M. al-Senoussi un mandat d'arrêt, pour "des meurtres et des persécutions de civils constitutifs de crimes contre l'humanité" dès le début, mi-février 2011, de la révolte contre le régime de M. Kadhafi.

ila/sw/hj