NOUVELLES
05/09/2012 04:54 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Bon départ pour <i>Monsieur Lazhar</i> en France

Porté par des bonnes critiques, Monsieur Lazhar connaît des débuts encourageants en France, où il a pris l'affiche mercredi sur 141 écrans.

À Paris, après la décisive séance de 14 h, le long métrage de Philippe Falardeau avait attiré 51 spectateurs par copie (633 entrées dans 13 salles). C'est le troisième meilleur démarrage de la semaine, derrière The secret (avec Jessica Biel) et Le Guetteur (avec Daniel Auteuil et Mathieu Kassovitz). À l'échelle du pays, le film enregistre 1651 entrées, soit 11 spectateurs par copie en moyenne.

La fréquentation du week-end sera déterminante, surtout si le fameux bouche-à-oreille, qui décide de la carrière d'un film comme celui-là, se met en marche.

Monsieur Lazhar a pour lui de mettre en vedette l'humoriste algérien Fellag, auquel Le Journal du dimanche a notamment consacré trois quarts de page et dont la prestation est unanimement saluée. Il traite surtout d'un sujet passablement consensuel en France: une certaine idée de l'éducation et des « valeurs républicaines », sur fond de deuil et d'exil, le tout en pleine rentrée des classes.

La critique, qui avait remarqué en 2005 la précédente réalisation de Philippe Falardeau, Congorama, a réservé à Monsieur Lazhar un accueil globalement très positif et souvent enthousiaste.