NOUVELLES
04/09/2012 11:17 EDT | Actualisé 04/11/2012 05:12 EST

Neuf milliards de dollars de dégâts dans la ville syrienne de Homs (agence)

Les dégâts et les destructions causés par les actes "terroristes" dans la seule ville de Homs, dans le centre de la Syrie, sont évalués à neuf milliards de dollars, selon un responsable local cité mardi par l'agence officielle Sana.

"Les dégâts et les destructions causés par les actes terroristes des groupes armés représentent environ 600 milliards de livres syriennes", soit neuf milliards de dollars, a indiqué le gouverneur de la province de Homs Ahmed Mounir Mohammed, cité par la Sana.

Le régime assimile, depuis le début en mars 2011 de la révolte populaire qui lui est hostile, la rébellion à des "terroristes".

Les violences dans le pays depuis près d'un an et demi ont fait plus de 26.000 morts et causé d'importants dégâts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Même si les bombardements se sont poursuivis dans d'importantes zones du pays, la ville qui a sans aucun doute le plus essuyé de dégâts ces 17 derniers mois est celle de Homs dans le centre de la Syrie", a affirmé Rami Abdel Rahmane, chef de l'OSDH.

Les forces du président Bachar al-Assad ont mis en place il y a trois mois un blocus de plusieurs quartiers rebelles de Homs, couvrant environ 40% de la superficie de cette ville, surnommée par les militants "la capitale de la révolution", et reprenant peu à peu du territoire avec des offensives précédées de lourds bombardements.

Homs, 1,6 million d'habitants, est le poumon industriel de la Syrie, avec ses raffineries de pétrole et ses champs gaziers, ainsi que la ligne d'assemblage automobile de l'Iran Khodro Company (IKCO) et d'autres industries privées.

rim/sbh/hj